Cultiver l’optimisme – Partie 2

Juin/Juillet 2014

Juin-Juillet 14L’optimisme a des effets inestimables sur l’être humain. Il permet une meilleure santé physique et mentale, une plus grande espérance de vie, une productivité accrue, un degré de bonheur plus élevé et davantage de chance, la chance étant définie comme un événement bénéfique inattendu.

Mais pourquoi les optimistes ont-ils plus de chance que les autres? Le Dr Richard Wiseman, professeur de psychologie, directeur du «Laboratoire de la chance» à l’Université de Hertfordshire (GB) et auteur d’un ouvrage sur le sujet, a découvert que ce n’est pas tant le hasard qui explique la chance à répétition des optimistes mais bien une série de comportements que ces optimistes adoptent dans leur vie de tous les jours.

Selon le Dr Wiseman, les optimistes apparaissent comme des «machines à fabriquer de la chance» pour quatre grandes raisons, qui sont autant de bons conseils pour attirer la chance:

  1. Les optimistes passent beaucoup de temps à «programmer» leur chance

    Les optimistes pensent en permanence à ce qu’ils aimeraient concrétiser et aux possibilités de réussite, qu’il s’agisse de buts, de projets, d’intentions ou de vagues aspirations.Ils mettent ainsi leur esprit dans une sorte de forme mentale, de structure psychologique favorable pour reconnaître et accueillir les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter à eux dans l’avenir pour les aider à réaliser leurs aspirations.

  2. Les optimistes s’attendent à rencontrer des occasions favorables à la réalisation de leurs désirs

    Les optimistes sont plus attentifs que la moyenne des gens aux possibilités positives qui les entourent, parce qu’ils s’attendent à rencontrer des opportunités qui leur permettront de réaliser leurs désirs. On parle ici «d’anticipation positive» propre aux optimistes. En effet, ceux-ci sont certains que des occasions se présenteront, que des personnes géniales se pointeront sur leur route et que leur chance se poursuivra.

    Les optimistes sont conscients que les opportunités se présenteront sous trois formes principales : des rencontres futures avec d’autres personnes, des territoires encore inconnus à découvrir ou des demandes non encore exprimées.

    Les rencontres peuvent être inattendues, à la terrasse d’un café ou dans le métro, par exemple. Elles peuvent aussi provenir d’une mise en relation, par le biais d’une rencontre chez des amis communs ou d’un échange informel d’ordre professionnel. Mais dans tous les cas, les optimistes décident d’entrer en contact avec les autres. Ils sont capables d’anticiper tout ce que ces rencontres pourraient représenter de positif dans l’avenir.

    Les territoires inconnus sont des champs d’action nouveaux que les circonstances de la vie permettront d’explorer. Un voyage, un roman, un essai philosophique, un journal, un site Web, des études, etc. ouvrent des possibilités qui apparaîtront comme autant de «chances».

    Les demandes proviennent de l’entourage et peuvent concerner du soutien, des informations, des solutions, de la collaboration ou autres.

  3. Les optimistes se fient à leur intuition

    Les chanceux sont branchés en permanence sur leur intuition, sur leur petite «voix intérieure» et les optimistes s’entraînent à la développer en toutes circonstances.

  4. Les optimistes ont une capacité supérieure de rebondir face à la malchance

    Même en cas d’échec, les optimistes continuent de chercher des pistes et surtout à prendre des décisions dans le but de déboucher sur des solutions constructives. Ils refusent de ruminer en permanence leurs faiblesses, leurs échecs; ils évitent de revenir sur ce qui n’a pas été réalisé.

C’est une sorte de «savoir-faire-avec-les-difficultés», grâce auquel les optimistes entreprendront immédiatement la recherche d’opportunités nouvelles, sans doute cachées au coeur des difficultés.

En conclusion, si des événements bénéfiques imprévisibles arrivent plus fréquemment aux optimistes qu’à la majorité des gens, ce n’est pas parce qu’ils sont chanceux mais bien parce qu’ils « aident la chance » en la programmant et en restant attentifs aux opportunités.

Sur ce, je vous souhaite un bel été et de merveilleuses vacances, et au plaisir de vous retrouver en août pour le prochain bulletin, qui poursuivra sur le même sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s